Le clip de Taylor Swift raciste ? Alors je dois probablement être raciste!


J'ai vraiment du mal à comprendre pourquoi certains américains trouvent Shake ItOff, le dernier clip de Taylor Swift, raciste. Apparemment, le fait de twerker pour une « blanche » serait raciste parce qu’elle s’approprie la culture  des « noires » et donc se moque des noires. Je trouve ce genre de raisonnement déconcertant. Pourquoi une « blanche », ne pourrait-elle pas  twerker ? Et depuis quand le twerk est une danse réservée aux « noires » ?  C’est ce type de raisonnement qui est (à mes yeux en tout cas) raciste.


Certains me diront « t’as jamais entendu parler du blackface et des ministrel show ?». Et bien, figurez-vous que si, j’ai appris  l'existence  de cette pratique lors de l’affaire Jeanne Deroo (une journaliste de Elle s’était déguisée en Solange Knowles*).  A l’époque, j’avais déjà trouvé le scandale face au déguisement de Jeanne Deroo un tantinet exagéré, mais je pouvais toutefois le comprendre car il existe encore des racistes aux états unis (partout dans le monde d'ailleurs), et le blackface était encore pratiqué impunément il y a moins  de 70 ans.


Toutefois, quand je vois une "blanche"  twerker ou pratiquer de la danse orientale je suis  à des milliards de km de penser « Elle est raciste ! Elle se moque des  africains et des orientaux ! ». Je me dis tout simplement qu’elle aime ces styles de danse. Une "blanche" qui twerke ou qui fait de la salsa peut être raciste, tout comme elle peut ne pas l’être. J’estime ne pas pouvoir juger sur un acte aussi insignifiant.  Mais apparemment, certains américains le peuvent.


Lorsque Miley Cyrus a twerké à proximité immédiate de Robin Thicke, le terme « raciste » a également été utilisé pour qualifier son attitude. La raison invoquée ? « L’appropriation culturelle ». Miley Cyrus se serait donc moquée des femmes noires américaines en adoptant une attitude qui leur est réservée. Cette fois-ci, je trouve ce genre de propos dégradants car Miley Cyrus a fait bien plus que twerker. Elle était carrément vulgaire. Les femmes noires ne sont pas nées pour twerker à proximité immédiate des parties intimes d’un homme face à des millions de téléspectateurs. Ces propos partent sûrement d’une bonne intention, mais je trouve cela insultant. De nombreux parents afro-américains doivent être scandalisés car ils ne souhaitent probablement pas éduquer leurs enfants de cette façon.


D’ailleurs, parler d’une culture noire, c’est déjà hyper réducteur. C’est un peu comme parler d’une culture blanche, ça ne veut pas dire grand-chose. Bien sûr qu’il existe des différences entre un Soudanais et un Suédois. Mais il y a également des  différences entre Français et Anglais tout comme il y a des différences entre Camerounais et Kenyan. Il y a donc de multiples cultures européennes, de multiples cultures africaines, etc.

Bref, comme je le disais dans le titre de l’article, en suivant ce genre de raisonnement, je suis également une personne extrêmement raciste puisque j’ai déjà reproduit les chorégraphies de Beyoncé, de Shakira, de Rihanna, et j’aime le jazz, le hip-hop, la salsa, et le tango.

Je ne peux pas vous garantir à 100 % que Taylor Swift n’est pas raciste car je ne la connais pas. Mais je ne considère pas cette vidéo comme un acte raciste.

Et vous ? Pensez-vous que cette vidéo est raciste ? Comprenez-vous qu’elle puisse être mal interprétée si on la met en perspective avec l’histoire américaine des 100 dernières années ?

* Mais comment je sais tout ça moi? Je ne lis pourtant pas de magazines spécialisés dans la presse people.

** D’après wikipedia : Le ministrel show, ou ministrelsy, était un spectacle américain créé vers la fin des années 1820 où figuraient chants, danses, musique, intermèdes comiques, interprétés d'abord par des acteurs blancs qui se noircissaient le visage, puis, surtout après la Guerre de Sécession, par des Noirs eux-mêmes. Les Noirs de ces spectacles apparaissaient comme ignorants, stupides, superstitieux, joyeux, et doués pour la danse et la musique. Les acteurs professionnels délaissèrent le genre vers 1910, mais des amateurs le firent durer jusque dans les années 1950. La montée de la lutte contre le racisme les fit disparaître définitivement.


You Might Also Like

24 commentaires

  1. Totalement d'accord avec toi ! J'ai également été surprise lorsque j'ai lu que le clip de Taylor Swift était soit disant raciste. Mais apparemment le problème du clip ne réside par seulement dans e "twerk", il a été aussi qualifié de raciste car aucune des danseuses classiques n'est noire... C'est vraiment triste de voir de la haine partout....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai pour les danseurs classique. Après avoir lu les critiques j'ai regardé le clip avec un regard "ethnique", et j'ai remarqué ça aussi.
      Mais j'aurais trouvé ça suspect de caser un noir, un asiatique, un amérindien, et un couleur métisse dans chaque scène ^^.

      Supprimer
  2. Son clip est une compilation de clichés, rien d'autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a des clichés c'est sur. mais je n'ai pas vu de clichés de types ethniques. Juste des clichés sur le type de danse (exemple de clichés : les danseurs contemporains sont cinglés et bizarres). Si tu repasses n'hésites pas à développer ce qui t'a choqué :)

      Supprimer
  3. Je suis choquée qu'on puisse trouver qu'une blanche qui twerke est forcément raciste ! Mais le pire c'est que sur le (très) peu de scènes de twerk, ce sont les danseuses qui twerkent, pas la chanteuse....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde ne le pense pas, mais il y a eu assez de commentaires pour lancer une polémique. Après, je n'ai pas réalisé un sondage auprès de la population américaine, et peut-être que les journalistes américains ont exagéré.

      Supprimer
  4. J'ai lu un article il y a peu qui dénonçait une chose du même genre. Une Française, Blanche, s'était faite insultée de raciste parce qu'elle s'était appropriée le bindi indien. Ridicule. Elle l'utilisait comme un vrai bindi, respectait sa signification, était loin des filles qui se mettent ses bindi autocolant sur le nombril alors qu'il est censé être à la place du troisième oeil. Là c'est un peu pareil... dire que seuls les Noirs peuvent twerker c'est davantage raciste que de le faire alors qu'on est Blanc. On est au temps de la mondialisation, c'est normal qu'une danse ou une partie d'une culture voyage, parce que les idées, les gens, et les religions le font. Ce qui serait raciste se serait de twerker en se moquant, mais ce n'est pas ce qu'elle a fait, comme Miley Cyrus d'ailleurs. Je crois qu'à force de vouloir faire la chasse aux sorcières on devient parano et on voit des sortilèges là où il n'y en a pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'étais pas au courant pour cette histoire, merci de l'info !
      Ce qui m'énerve encore plus c'est que les gens bougent beaucoup moins quand il y a des vrais actes racistes.

      Supprimer
  5. heu.... je comprends pas trop le dechainement de com' négatifs là... c'est pas de la grande musique, on est d'accord, mais le message, c'est bien "qu'importe la façon de bouger, bougeons!", non? moi j'aime bien ce clip, parce que justement la chanteuse "ne se prend pas pour" une "démonstratrice", et que sa seule revendication, c'est d'avoir envie de danser, même si ça ressemble à rien et ne rentre dans aucune case...
    ensuite, toute l'histoire sur un pseudo-racisme, c'est un peu ridicule oui, je suis d'accord avec toi... si, des qu'on aime quelque chose et qu'on essaye de le reproduire, on est raciste, ben... tout le monde est raciste! ça simplifiera peut être les choses de démystifier le mot, après tout!?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que c'est dans la culture américaine. Quelqu'un m'a fait remarquer sur hellocoton qu'il y avait eu un fait similaire avec le fait de porter des plumes et de se moquer de la culture amérindienne.

      Supprimer
  6. je suis d'accord avec toi a 100%. ce genre de vidéo clip signifie pas du racisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à le penser ;)

      Supprimer
  7. Ce sont ceux qui disent que c'est raciste qui le sont, pas forcément elle, ni son clip. C'est quand qu'on pourra faire ce qu'on veut librement? Du moment qu'on ne fait du mal à personne, moi, je dis "vivre et laisser vivre". Pourquoi vouloir toujours tout polémiquer, tout intellectualiser? C'est bon, on arrête de réfléchir deux secondes, de chercher la petite bête...Enfin, bref, j'espère que tu as compris mon idée :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense aussi que penser "les noirs dansent le twerk, les blancs le classique" c'est une forme de racisme. Et que fait-on des metisses?^^

      Supprimer
  8. mon dieu, en effet, c'est ce qu'on appelle de la polémique de bas étage. En effet, je dois être raciste aussi, finalement. Mais à ce compte là, les noirs qui font du chant lyrique aussi, nan ??

    RépondreSupprimer
  9. exact, c'est le meme type de raisonnement. Et j'aurais du le préciser dans l'article, mais les personnes qui crient aux scandales ne sont pas toutes d'origines etrangeres, et de nombreux afro americains trouvent ce clip inoffensif.
    Merci pour ton avis, a bientot ! Xxx

    RépondreSupprimer
  10. Très intéressant ton article ! Alors je n'ai pas vu le clip mais j'ai bien compris ce dont tu parlais puisque j'ai déjà été confrontée à ce genre de problématique. Je m'explique : depuis quelques années je suis en couple avec un homme d'origine réunionnaise, de fait j'ai assisté à des réunions de famille dont un mariage. Il y avait peu de blancs, bref, à un moment, il y a eu du maloya, c'est un chant (et une danse) traditionnel à La Réunion et qui vient du chant des esclaves. J'ai choisi consciemment de ne pas danser à ce moment là. Pour une raison très simple, j'aurai trouvé ça déplacé de ma part en étant une blanche (qui plus est venant de Nantes, grand port négrier...), en fait je ne me serais pas du tout sentie à ma place. Mais, parce qu'il y a un mais, jamais je ne penserai que c'est un acte raciste que de le faire, c'est totalement ridicule cette polémique ! Parce que oui, à ce compte là, on reste tous chacun dans notre coin avec nos traditions et on ne s'ouvre pas au monde, donc ma conclusion est que tout ce foin n'a pas lieu d'être. Lorsque je me suis retrouvée face à mon choix, j'ai simplement fait ce qui m'a paru le plus judicieux, par ailleurs ce n'était pas le même contexte mais si à ce fameux mariage un autre blanc avait dansé, je ne l'aurai jamais pris à parti après en lui disant "eh dis donc quand même tu abuses, cette danse est à eux, etc". Voilà pour mon modeste commentaire, ton article soulève des points vraiment intéressants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire soulève des points intéressants également! Je comprends tout à fait ton choix et d'ailleurs je ne sais pas ce que j'aurais fait à ta place. Je ne connais pas la mayola,mais ça m'a l'air différent du twerk dans le sens ou le twerk, n'as pas vraiment d'origine précise, et surtout, a été très popularisé ces dernières années par la culture pop et rap.

      En tout cas, merci pour ton témoignage ;) et ne te sens pas coupable de venir de Nantes, tu n'es pas responsable. A partir du moment ou tu n'es pas raciste, tu n'as pas à te sentir honteuse .

      Supprimer
  11. Serieusement, les gens s'offusquent de tout aujourd'hui. Je crosi vraiment que certains s'ennuient et cherche une raison de raler pour se donner de l'importance

    RépondreSupprimer
  12. Trop d'accord ! C'est complètement con de critiquer les soi-disant "appropriations culturelles" ou de penser qu'un noir a une culture noire identique à tous les autres noirs. C'est là que se situe le racisme justement, comme tu le dis si bien ! Vraiment super article, je découvre ton blog avec plaisir, chaque article me parle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Ton commentaire me touche car j'ai appris que cet article avait été dénoncé dans un forum.

      Supprimer