Lettre ouvertes aux bikinis et autres contraintes estivales


Nous sommes au début de l’été et l’échéance du port du bikini est de plus en plus présente. Depuis quelques mois déjà, les articles à la sauce « perdre 5 kilos avant l’été », fleurissent dans les magazines. Et a l'aube du moins de juillet, il va falloir redoubler d’effort ! Nous n’avons plus 2 ou 3 mois pour perdre nos kilos superflus mesdames, il nous reste plus que quelques jours.  Je vous propose donc le régime suivant :

-          Sauter  1 repas sur 2
-          Alterner verre d’eau et coca light du lundi au samedi.
-         Le dimanche, faites-vous plaisir ! En plus de l’eau et du coca light (ou coca zéro, mais les bouteilles de coca light sont beaucoup plus féminines) vous pouvez aller jusqu’à 2 tomates, ½  pomme  et ¼ de muffin par repas (toujours en sautant 1 repas sur 2 bien évidemment).

Les conséquences de ce régime sur la santé ? Néfaste. Probablement pire que tous les régimes à la mode de ces 10 dernières années. Mais vous rentrerez dans un bikini taille 36. Pour cacher votre teint blafard dû à un manque de vitamine, un bon autobronzant et un peu de maquillage feront l’affaire.

J’exagère peut-être un peu, mais j’ai l’impression que les journalistes sont schyzos et nous donnent tout un tas de conseils absurdes, impossible à tenir. Un jour, il faut assumer ces rondeurs, le lendemain, perdre ses kilos superflus avec des régimes à la limite du raisonnable.

Attention,  je pense sincèrement qu’une personne qui n’aime pas un aspect de son physique devrait faire ce qu’il faut pour l’améliorer.  Globalement, si tu te sens gros(se), et bien je pense qu’il faut que tu  essaies de maigrir pour te sentir mieux. Mais pas en une semaine.  Je sais aussi que le surpoids et l’obésité ont des conséquences sur la santé, je ne suis pas en train de faire une ode à l’obésité, loin de là.

J’ai aussi envie de rire  quand je vois des titres accrocheurs du genre « un régime sans se priver ». Je pense qu’un régime est une privation ad vitam aeternam. Si on  souhaite perdre du poids durablement, c’est qu’il faut changer son mode de vie durablement.  Quelqu’un qui souhaite perdre 20kilos ne pourra plus jamais manger de la même façon qu’il le faisait avant son régime, sinon, il regrossira, ça me parait évident. Par contre, « se priver » ne rime pas  forcément  avec « s’affamer ».

Dans mon cas, si je veux perdre du poids, je vais devoir me priver de certaines choses (muffin, chocolat, fromage . Je pourrais remplacer ça par une barre de céréale ou un yaourt, et je ne m’en porterais pas plus mal. Ça sera une privation très saine … mais ça restera une privation.

Certaines personnes mangent mal, il faudra alors manger mieux. D’autres mangent trop, et devront manger moins. Mais dans les 2 cas, privation il y aura. Donc le coup du régime sans privation, je n’y crois vraiment pas.

Autre grande tendance  qui me fait bondir? Respecter un dress code en fonction de sa morphologie. Grande nouvelle : je ne suis pas un fruit  et mes copines non plus. Et je ne pense pas que la morphologie des millions de femmes françaises soit aussi simple que pomme, poire ou radis. Si tu es ronde*  et que tu te trouves sexy en 2 pièces, vas-y ! Et  si tu es du genre fine  à la taille peu marqué, je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas porter un joli une pièce bien travaillé avec un super motif ou  des jolis découpes.

Faut-il bruler tous les articles minceurs que l’on trouve ? Haha, ça serait drôle une révolte contre les articles débiles des magazines féminins, mais en fait je pense que certains articles sont très bons et que chacun est libre de lire ce qu’il veut.**


*D’abord, ça veut dire quoi ronde ? Taille 40 ? 42 ? 46 ?52 ? J’aimerais bien qu’on se mette d’accord la dessus une bonne fois pour toute. Tout le monde utilise ce mot à tort et à travers, mais ça ne veut pas dire grand-chose.

** Article écrit l'été dernier

You Might Also Like

0 commentaires