La polémique sur le burkini a du bon


Vous n'êtes pas sans savoir que le burkini (qui a trouvé ce nom d'abord ? Surement le même mec qui a inventé le mot "facekini"... à vérifier), a fait débat en France, et je me suis laissée emporter par ce buzz médiatique.

Pour ma défense, les JO étant fini, il fallait bien trouver quelque chose à faire.

D'un côté, j'ai un peu honte d'avoir participé à cette euphorie (débat intense entre blogueuses sur un groupe facebook), mais de l'autre, j'ai du mal à laisser passer certaines choses, et les commentaires racistes en font partie.

Que des gens s'interrogent sur le burkini est tout à fait compréhensible. On a pas l'habitude d'en voir (on en a vu plein dans les médias, mais sérieusement, combien en avez-vous vu dans votre vie ? ), et ça peut être déroutant, surtout lorsque l'on sait que certains pays obligent les femmes à porter la burka et que les dissidentes s'exposent à la peine de mort.  Des féministes peuvent, à juste titre, se poser des questions.

Malheureusement, j'ai remarqué que dans 99 % des cas, l'argument féministe n'était qu'un prétexte pour dissimuler le racisme. Et en creusant un peu, on s'en rend compte facilement. 

J'ai par exemple entendu/lu des choses comme " ce n'est pas notre culture", "il ne faut pas céder du terrain", "je respecte les lois quand je vais à l'étranger, elles doivent respecter nos coutumes". Je suis désolée, mais ce ne sont pas des arguments féministes. Ce sont des paroles racistes qui ramènent systématiquement la femme voilée à ses origines étrangères même lorsqu'elle n'en a pas.* 

Pour moi, une parole féministe ressemblerait plutôt à : "Je pense que certaines citoyennes françaises ne portent pas le burkini de leur plein gré. Nous devons les aider, les soutenir, et leur montrer que la France se tient à leurs côtés. Se sont des victimes, et il faut aller vers elles. Mais nous ne devons pas tout mélanger, et nous devons accepter que certaines femmes se sentent mieux lorsqu'elles portent un burkini ou un voile." 

Bref, le burkini a monopolisé ma semaine alors qu'il n'aurait pas dû. Il n'aurait pas dû car c'est juste un habit de bain couvrant, qui permet aux personnes qui ne souhaitent pas porter un maillot de bain classiques de nager confortablement.

Et pourtant, cette polémique a quand même eu du bon car même si j'ai lu et entendu de nombreux propos racistes et/ou islamophobes, j'ai aussi lu et entendu de nombreux propos anti-racistes (sous forme de texte, vidéo ou bandes dessinée) émanant de différentes personnes (homme, femme, croyant athée), et ça, ça fait plaisir. 

*Il y a de nombreuses reconverties d'origine française ou européenne qui portent le voile intégral.

You Might Also Like

8 commentaires

  1. Un peu de distance sur le sujet, voilà qui fait du bien. Un bien bel article.

    RépondreSupprimer
  2. Rholala oui, sur la page FB de Var Matin il n'y a eu QUE des commentaires racistes. Mais alors QUE ÇA !!!! Du coup je crois que j'étais la seule normale au milieu (normale, je veux dire pas raciste et qui ne fait aucune faute d'orthographe)... Donc c'est vrai que j'en ai trollé pas mal, mais pour la juste cause !!!! Il y a même eu une meuf qui n'avait pas d'ami ni de vie qui s'est créé 3 profils pour m'insulter lol, parce que quand elle a écrit que le burkini devait être interdit, j'avais répondu que le racisme et sa connerie devaient l'être aussi :D Bref, ça m'a énervée, mais je m'amusais comme une folle à leur répondre et à leur mettre le nez dans leur caca.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, c'est Var Matin, ça ne m'étonne pas^^. 3 profils pour t'insulter? Pas mal^^

      Supprimer
  3. Perso je pense que tu as raison. Je ne suis pas d'accord avec le burkini en piscine car, c'est comme pour les shorts pour les hommes. Je m'explique (après avoir découvert la chose durant la polémique), il y a clairement une tunique et, pour des raisons d'hygiène de tous (milieu fermé), on met un maillot ou une combinaison et basta. Par contre, à la plage, où est exactement le problème ? ça veut dire que si je décide d'aller à la plage habillée avec un chapeau, la police va aussi me virer ? En outre, tout le monde y va de son avis sur la liberté des femmes mais que pensent les femmes ? la femme musulmane ? c'est peut-être, pour certaine, la seule possibilité de pouvoir aller à la plage avec leurs enfants... Bref, je ne voit pas où est le mal dans un espace public. Je me demande si ce n'est pas à cause du nom du truc "burkini" qui fait penser à "burka" (au final c'est une combinaison avec une tunique dessus et un bonnet... qu'est ce que ça peut bien faire ? ça me dépasse...) Bon dimanche :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends aussi pour la piscine, car les tenues sont très strictes. De plus, dans ma ville, il s'agit d'une piscine privée.

      Supprimer
  4. Je pense que tout le monde peut s'habiller comme il veux ! Si ce n'est pas interdit de porter des chaussettes dans des sandales, si on peut porter des Nike requin, donc on peut porter ce burkini qui crée tellement de bla-bla dans les médias !

    RépondreSupprimer
  5. Hello,
    J'ai trouvé ton article très intéressant et te rejoint tout à fait sur le fait que, si ce n'est pas une obligation, et si certaines femmes se sentent plus à l'aise à la plage en burkini (au final un combi de surf avec un bonnet de bain)qu'en bikini, après tout, pourquoi pas ? On est dans un espace public où chacun a le droit de revêtir la tenue de bain qu'il souhaite. Pour moi le burkini est un faux débat. Les médias et certains maires créent des polémiques pour nous diviser et nous faire peur. Et beaucoup d'entre nous on oublié que nous sommes quand même dans le pays de droits de l'homme (et de la femme) de la liberté et de la fraternité. Perso dans mon quartier il y a des prêtres en robe d'église, des femmes voilées et d'autres en boubou, et je ne me suis jamais sentie menacée par un bout de tissus ^^. Merci pour ce bel article, Bisous et bon week end

    RépondreSupprimer