Je n'ai pas eu d'augmentation et je le vis très mal #rageuseaigrie



Ce blog "fait avec amour et avec humour" va se transformer temporairement en blog haineux de rageuse aigrie qui vit trop mal son échec. Si vous êtes ok avec ça, je vous invite à lire la suite. En revanche, si vous voulez du fun, je vous conseille plutôt de courir loin, très loin de cet article (en lisant par exemple cet article ou celui ci). 

Ça fait plus de 5 ans que je travaille au sein de cette entreprise que nous appellerons EDLTD (entreprise dans laquelle travaille Distrayante). J'ai commencé en tant qu'alternante, et je suis aujourd'hui en CDI depuis presque 4 ans. 4 ans pendant lesquels je n'ai pas eu d'entretien annuel et professionnel. J'ai eu un entretien l'an dernier qui avait pour but de me présenter un système de prime, mais pas de point sur mes missions. 

Voyant que rien n'avait été mis en place, et ressentant le besoin de savoir ce que mon employeur pensait de mon travail après tout ce temps*, j'ai demandé un entretien. Cette demande a été très bien accueillie. On a fait une petite réunion de pré-entretien pour convenir d'une date, du lieu, et de la trame. Moi qui déteste demander, j'ai aussi demandé une augmentation de ma rémunération fixe. J'ai abusé en demandant environ 20 %, j'en ai conscience. Je ne m'attendais pas à une augmentation de 20 %, mais je voulais leur montrer que je ne voulais pas juste 10 euros par mois. 

 Lors de l'entretien, ma demande a été balayée en 3 secondes avec un "alors, on a bien vu ta demande, ce qu'on te propose c'est un système de primes blablabla". Comme cet entretien était déjà très pénible pour moi, et que j'avais une boule dans la gorge depuis le début je n'ai rien dit. Sauf que je ne suis pas super heureuse. 

Ok, des primes c'est bien. Sauf que ça sera des primes sur des nouvelles missions, avec des objectifs dont on n’avait jamais parlé avant. A la base je ne devais pas faire ce genre de mission. Donc je le prends comme un "tes missions jusque là, on en a rien à foutre, elles ne méritent pas une augmentation. Si tu veux plus, il va falloir en faire plus, tout simplement". 

J'ai donc l'impression que mes compétences et qualités actuelles n'ont pas de grande valeur pour eux. Que pour eux, je n'ai pas pris de valeur en 4 ans. Que je suis la moins importante de l'entreprise, la plus remplaçable. J'ai aussi l'impression d’être sanctionnée parce que je faisais des missions pourries sans valeurs ajoutées alors que la seule raison pour laquelle je les faisais c'était parce qu'on me le demandait. J'ai l'impression de n'avoir aucune reconnaissance pour ce que j'ai fait jusque là.

Mes managers ont aussi appris lors de cet entretien que je n'aimais pas certaines de mes missions, ce qui les a surpris. Moi je suis surprise de voir qu'ils pensaient que jaimais des missions administratives à des kilomètres de mes etudes.  Mais cmme je ne m'en étais jamais plaint, je peux le comprendre. 

Là je suis mal. Tellement mal que je suis tombée de mon tapis de course vendredi dernier. Ok, c'est parce que j'ai fait tomber mon téléphone et que j'ai essayé de le rattraper que je suis tombée. Mais si je me sentais bien, j'aurais surement remarqué que mon tapis ne s'était pas arrêté avant d'essayer de marcher à contre sens, tomber, et rouler par terre. J'ai aussi fait tomber la moitié de mon repas à emporter dans la rue samedi soir. 

Je trouve ça tellement vexant qu'on me refuse une augmentation après 4 ans. Parce que même si mon travail n'est pas à la hauteur... on ne me l'a jamais dit. On n'a jamais fait de point ou d'entretien à ce sujet. Et si mon travail n'est pas à la hauteur, pourquoi ne pas me l'avoir dit ? Donc je ne comprends pas. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas sentie aussi niée, et ce n'est pas agréable du tout. 

Je ne vais pas jouer la full victime, je ne suis pas hyper motivée ces derniers temps. En plus, ils me proposent des missions beaucoup plus intéressantes, la possibilité de faire une formation, et une prime exceptionnelle pour le système de prime de 2017 qui n'a jamais été mis en place, donc c'est cool.

Mais mon égo étant ce qu'il est, ça passe de travers. Depuis 4 jours je suis sur des montagnes russes émotionnelles. Un coup ça va et je me dit "mais distrayante, c'est pas la fin du monde" et 1 heure après je passe en mode "c'est pas juste". 

Si vous pensez que ce n'est pas drôle pour moi, croyez moi, ça l'est encore moins pour les gens autour de moi qui doivent supporter mes jérémiades à longueur de journées. 

Au cas ou vous vous poseriez la question, je n'ai pas prévu de me "venger" (je le precise parce que quelqu'un m'a posé la question haha). Je vais continuer à faire mon travail, essayer de m'améliorer. Mais je suis déçue que les choses aient pourries à ce point.

L'email "Ils n'ont pas 30 ans et gagnent 3.000 € par mois" que j'ai reçu 2 fois depuis le refus ne m'aide pas à aller mieux. Ça va, j'ai COMPRIS, il y a des gens qui s'en sortent très bien dans la vie, et il y a moi qui galère.

*J'ai besoin de reconnaissance, j'ai un égo de Pop Star.
**"Bref, passons" = la bonne expression insupportable de rageuse aigrie, vous ne trouvez pas ?

Note du 18/05/2018 :  Je n'ai pas le temps d'écrire un article, alors je fais une  petite note ici. Les choses ont commencé à s'arranger, et mes managers tiennent leurs promesses (formation de mon choix prévue prochainement, et ils m'accompagnent doucement mais surement vers d'autres missions). 

Je m'excuse aussi de les faire passer pour des monstres, ce n'est pas le cas, ce n'était pas mon intention, et j'ai aussi beaucoup de choses positives à dire sur eux. Cet article ayant été publié sur le Huffington Post (#tropfière), il y a aussi beaucoup de nouveaux qui lisent ce blog sans savoir que ce que j'écris n'est pas à prendre avec trop de sérieux. Cet article est plus sérieux que la plupart des autres articles publiés ici, mais ne le prenez pas trop au sérieux non plus. 

L'objectif de mon blog est de partager des tranches de vie et de vous donner le sourire. J'évite au max de régler mes comptes ici, mais je crois que j'ai un peu foiré sur ce coup. Je voulais avant tout partager avec vous ce que ça fait de ne pas avoir une augmentation, et qu'on rigole tous ensemble de nos déconvenues professionnelles, histoire de décompresser un petit peu, et surtout, de prendre du recul. 

Pour finir, merci. Merci pour tous vos mots d'encouragements. Merci aussi à ceux qui ont été un peu brutal à base de "allez, allez, on se bouge, on fait avancer sa vie, on arrête de bouder dans son coin" parce que même si je ne boude pas dans mon coin, je trouve ça vraiment chouette de m'encourager à l'action plutôt qu'à la râlerie éternelle.

You Might Also Like

16 commentaires

  1. Tu ne cherchais pas un autre job? ^^
    Essaie de ne pas te casser quelque chose, quand même ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaie de regarder, mais bon... c'est un peu bouché dans mon secteur, et je me sens très démoralisée.

      Supprimer
  2. Mois c'est six ans sans... Alors oui je comprends.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince... C'est tellement mauvais pour le moral. J'ai l'impression qu'ils ne comprennent pas qu'on est pas que sur du matériel mais sur de la reconnaissance.

      Supprimer
  3. Je comprends... C'est un système injuste, je trouve. J'envie parfois le système anglo-saxon où tu es payé "au mérite"... En Belgique, il y a l'indexation automatique des salaires. Cela peut paraître motivant sauf que... que tu bosses bien ou mal, ton salaire est indexé... Pourquoi en faire plus ou mieux du coup ? Pas très motivant non plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans mon entreprise on est payé au mérite normalement, du coup j'en conclus que je ne mérite pas du fixe, mais juste du variable, pour m'inciter à faire plus. J'avais tellement de potentiel il y a 10 ans, c'est triste^^.

      Supprimer
  4. Une fois on m'a sorti "faut savoir se montrer indispensable pour être augmenté" AHAHA. Genre si tu n'as pas un poste clé tu peux aller te brosser. Génial l'univers professionnel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu pareil pour moi sauf qu'ils ont accepté de faire évoluer mes missions, et ça, c'est cool quand même :)

      Supprimer
  5. Coucou, merci pour ce partage.
    J'ai vécu la même situation, j'ai demandé une augmentation au bout de 6 ans, rien. Une autre au bout de 8 ans, rien.
    On a même eu le culot de me dire : "Mais on vous paye plus qu'on ne devrait !" alors que j'étais à peine au-dessus du smic avec un bac+2 qui faisait de moi une employée non qualifiée. Incroyable mais vrai.
    On m'a aussi dit que personne n'était indispensable, d'ailleurs.
    J'ai donc suivi leur conseil : j'ai pris la porte l'année dernière après avoir négocié âprement mon départ.
    Aujourd'hui, je ne suis toujours pas remplacée et mes collègues continuent de travailler dans des conditions déplorables avec des bouts de ficelle.
    Quel soulagement !
    Bon courage pour la suite ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire. A côté de toi je suis sur-valorisée là ^^. Tu as bien fait de partir d'après ce que je lis !

      Supprimer
  6. En tout cas, il ne faut pas te remettre en question. Ils tiennent les gens parce qu'ils savent que pour un qui démissionne ou est viré, il y en a 10 qui attendent dehors...Cela me fait un peu penser à une situation que j'ai vécu lorsque je travaillais en Espagne...J'avais au départ un contrat de 6 mois et pendant ces 6 mois, j'ai eu l'impression de me donner corps et âme pour obtenir mon cdi. Sauf qu'au bout de 6 mois, tout ce que la femme du patron (elle qui gérait cette partie) fait, c'est me renouveler pour 3 mois supplémentaires en me disant "encore, trois mois, c'est bien non, tu es contente, c'est parce que j'ai de l'influence dans la boîte"...J'étais choquée. 10 jours plus tard, je commençais à faire des attaques de panique haha (je ris jaune)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la, j'espère que tes attaques de panique se sont calmées, je sais que parfois ça nous suit bien après l’événement.

      Supprimer
  7. Le titre m'a bien fait rire et m'a rappelé mon expérience… Pour ma 3ème année dans l'entreprise, on m'a proposé d'augmenter mes responsabilités. Je suis allée à l'entretien pleine de courage, j'avais écouté des musiques qui me font me sentir forte, j'ai adopté une posture de confiante, j'y croyais. Et puis j'ai demandé et là on m'a annoncé une hausse de 50€ (BRUT), qui correspondait en fait à la hausse annuelle du SMIC. Quand j'ai dit que je pensais que le travail que j'allais fournir méritait une augmentation + conséquente, ils se sont braqués et m'ont retiré les nouvelles missions… Honnêtement, j'en suis aussi sortie brisée et malgré tout mon implication dans la boîte a chuté car j'avais pas l'impression d'être valorisée…
    Maintenant j'essaye de me dire que l'argent n'est pas le plus important et je fais bien mon boulot, mais au fond j'ai toujours cette petite rancœur en moi...
    Allez courage ! ça finira par arriver :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton histoire me fait bien rire aussi, je crois que je vais arrêter de me plaindre, je ne m'en sors pas si mal ^^

      Supprimer
  8. Bonjour Distrayante,

    J'ai d'abord envie de réagir au fameux email que tu reçois: oui, certains gagnent plus que d'autres, oui, certains réussissent plus vite et mieux que d'autres...
    Il y aura toujours quelqu'un de plus brillant, avec des prédispositions pour faire toujours mieux, c'est comme ça.
    Alors, surtout, ne te compares pas, ne te compares à personne.
    Ensuite, le problème ne vient pas de toi: tu as d'abord fait en sorte de bien travailler en alternance pour obtenir un CDI et ensuite d'avoir des missions qui évoluent.

    L'entretien annuel, c'est à eux de le mettre en place ce n'est pas ton job: tu n'es ni RH, ni (encore) manager. Donc ne culpabilise pas d'avoir laissé la situation pourrir.
    Tu as pris les devants, peut-être un peu tard à ton goût, mais tu devais avoir tes raisons pour ne pas le faire avant (beaucoup de travail, de pression, pas encore assez armée pour les affronter...).
    Parfois, quant les responsables "oublient" de mettre en place des entretiens, c'est pour éviter, échapper des situations auxquelles ils ne souhaitent pas être confrontés.
    L'entreprise fonctionne très bien comme ça, les employés sont fidèles et dévoués: pourquoi vouloir faire changer le système?
    Si ils étaient altruistes, bienveillants et honnêtes, ils donneraient des augmentations.
    Mais ce n'est que ma vision des choses.

    Si ils n'augmentent personne, le problème ne vient pas de toi, mais d'eux.

    Ce matin je lisais un article sur Linkedin écrit par une femme Liz Ryan, qui répond à des questions posées par des salariés malheureux.
    J'ai retenu une phrase de cet article, qui s'applique finalement à toutes les entreprises de la Terre et de l'Univers: "This company doesn't give a damn about you, me or any other employee. Get what you can get out of this job, and get out.".

    La dernière phrase est intéressante: on ne parle plus de "donnant/donnant", mais de "prenant/prenant": l'entreprise prend et se sert de nos compétences et qualités, nous prenons leur potentiel d'évolution, nous apprenons au quotidien et nous partons avec de nouvelles compétences et qualités.

    Reprends confiance en toi, et garde cet esprit de fonceuse: en prenant parfois des risques on apprend beaucoup sur nous même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce message, ça me fait tellement plaisir que des inconnus prennent sur leur temps pour me donner des conseils et m'aider à avancer, ça me touche vraiment.

      Ce texte sur le "prenant/prenant" est moins sympa que la théorie du "donnant/donnant", mais ce n'est peut être pas si faux :)

      Je ne me décourage pas, surtout que des changements positifs arrivent petit à petit, et que je vois une vraie volonté de leur part de m'accompagner sur mes nouvelles missions.

      Je ne sais pas s'ils sont aussi mauvais que ça, mes managers sont aussi super cool sur pleins de choses, je n'ai raconté qu'un épisode qui ne les mets malheureusement pas en valeur, je me sens trop mal de les faire passer pour des monstres^^

      Supprimer